L'association

SOAMADA (SOlidarité Action Madagascar) a pour but d’apporter son aide dans le domaine humanitaire et social aux enfants démunis dans certains villages, à commencer par la région d’Amoron’ Mania.

Cette région est une des régions abandonnées, peu d’ONG s’y implantent et où le fléau de l’alcoolisme et de la drogue ravage les jeunes, garçons et filles.

Fournitures scolaires

Nos actions ont démarré en Octobre 2015.

Plus de  200 élèves, dans deux EPP de la commune d’Ambositra (IHABOBO et VOHIDAHY) ont bénéficié des fournitures scolaires par les actions de SOAMADA.
Pour soulager les familles, l’Association SOAMADA a pu payer les droits d’inscription de certains élèves afin que les enfants puissent suivre leur scolarité.

Témoignage d’un bénéficiaire

" Je m’appelle NIRINA, j’ai eu mon BREVET en 2015 et devai continuer en classe de seconde au lycée. Faute de moyens de mes parents pour payer mon inscription, j’ai raté la rentrée. Ma tante en a fait part à SOAMADA qui a payé l’intégralité des frais. J’ai la joie de témoigner ici que j’ai terminé ma seconde avec succès et je voudrais continuer en 1ère "
Merci SOAMADA.

Partenariat

Ces actions ont été faites en collaboration avec SEM 28 (Semailles en Eure et loir), association humanitaire basée à Chartres, partenaire de SOAMADA.

Nos actions continuent cette année scolaire 2016/17 : distribution de fournitures scolaires, allocations scolaires pour certaines familles (droit d’inscription) et  distribution de riz à Noel.

Projet

EPP IHABOBO :  Projet d'alimentation d'eau potable
L’association de parents d’élèves de l’EPP IHABOBO nous a sollicités pour leur offrir de l'eau potable, d’où ce projet.

Pourquoi ce projet

Vœu d'un garçon

Dans les années 30, un jeune garçon faisait 11 km à pied, pour aller de son village d’IHABOBO à son école primaire à AMBOSITRA. A l’époque il n’y avait pas de route, seulement des pistes pour charrette à bœuf.

Voyant ses difficultés, qu’il fasse chaud ou froid, qu’il pleuve ou non, il devait marcher 11 km pour réussir. Un jour il a fait un vœu : « si je réussis dans mes études,  je ferai une école dans ce village, afin que les enfants ne fassent plus ces longues distances » 
 
En effet, ce jeune garçon est devenu médecin et s’est rappelé son vœu. En 1980 il a construit un bâtiment pour deux salles de classes.
L’école s’est bien développée et actuellement le village d’IHABOBO a son école primaire publique avec deux bâtiments et 5 salles de classes de CP à CM2, regroupant les enfants des villages voisins.

L’Etat malgache fournit les directeurs, les instituteurs et institutrices.

Besoin actuel

L’œuvre continue

Onze années après la mort du Médecin, ses descendants ont repris le flambeau en Octobre 2015 et commencé par la distribution de fournitures scolaires. Un de ses descendants est Isabelle, habitant à Lucé France.
Suite à cette action, l’association des parents d’élèves leur a fait part du grand besoin d'une alimentation en eau potable pour l’école.

En effet jusqu’à ce jour, la rivière est la principale source d’eau du village. Ce qui entraine les nombreuses maladies et diarrhées notamment chez les enfants.

Afin de répondre à leur besoin et poursuivre cette vision du jeune garçon, devenu médecin, nous avons besoin de mettre en place cette infrastructure.

Intérêt particulier

Nous avons à cœur cette région car Isabelle et Renaud en sont issus.

N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus de détails.

Renaud ANDRIAFEHIVOLARISOA (3 Rue Albert SCHWEITZER 28110 LUCE).

Coût des travaux

Construction d'un puits pour l'alimentation d’eau et deux blocs sanitaires : 6000 euros.